Course contre-la-montre en Ukraine face à une menace qui approche : "Si les Russes pensent pouvoir nous faire fléchir, ils se trompent"

À l’approche de l’hiver, les opérateurs de gaz et d’électricité ukrainiens sont engagés dans une course contre la montre pour protéger les infrastructures énergétiques du pays d’une nouvelle campagne de bombardements russes. La population aussi, système D à l’appui.

Guillaume Ptak, correspondant à Kiev
Volodymyr Dubrovsliy, a disabled pensioner, lights candles in his house after living without electricity for more than four months in Kupiansk, Kharkiv region, Ukraine, Wednesday, Dec. 28, 2022. (AP Photo/Evgeniy Maloletka)
Suite aux bombardement russes, chaque foyer ukrainien a dû subir cinq semaines de coupures de courant intermittentes au cours de l'hiver dernier. ©Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved

Alors que les températures en Ukraine ont déjà commencé à chuter, les autorités ukrainiennes craignent que la Russie ne frappe à nouveau les infrastructures énergétiques du pays afin de paralyser l’économie et de saper le moral de la population. Le 6 novembre dernier, le chef adjoint des services de renseignement militaires ukrainiens, Vadym Skibitsky, a ainsi averti que la Russie “attendait que les températures descendent en dessous de zéro” pour débuter une nouvelle campagne de frappes ciblant le réseau électrique ukrainien.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...